arrow up

Je suis up!

Il est normal d’avoir des moments d’allant avec plus d’énergie dans la vie, mais parfois cette énergie est trop importante et l’on peut se mettre en danger et ne plus pouvoir suivre le cours habituel de sa vie. N'hésite pas alors à en parler!

Des maux en mots

  • Je sens que j’ai beaucoup trop d’énergie, je pète la forme et j’ai envie de rire tout le temps. Parfois je suis plutôt sur les nerfs, je réagis au quart de tour, je sens que j’ai beaucoup de colère en moi.
  • Je sens que j’ai beaucoup trop de confiance en moi, j’ai une très haute estime de moi, plus que d’habitude.
  • J’ai envie d’entreprendre plein de choses et mes proches ne me suivent pas, ils veulent que je me pose.
  • Les gens autour de moi me disent que je suis accéléré, je parle plus vite, je ne tiens pas en place.
  • Mes pensées vont trop vite, ça s’enchaîne dans ma tête, j’ai plein d’idées, ça part dans tous les sens.
  • J’ai du mal à maintenir une conversation, j’ai une pensée en arborescence, je suis très distrait. Parfois, les gens me disent que j’ai des idées incohérentes mais je ne m’en rends pas compte.
  • Je sens que je suis beaucoup plus productif dans mon travail.
  • Les gens me disent que je parle plus vite que d’habitude, mais je n’arrive pas à me freiner, j’ai envie de parler à tout le monde, j’ai envie de partager tout ce que j’ai en tête.
  • J’ai besoin de peu de sommeil et je ressens une grande énergie, je ne me sens pas du tout fatigué.
  • J’ai envie de faire plein d’achats, je sens que j’ai plus de libido que d’habitude et je consomme plus d’alcool, de tabac/cannabis/cocaïne que d’habitude.
  • J’ai envie de rencontrer de nouvelles personnes et souvent j’aborde des gens que je ne connais pas et on passe du temps ensemble.

Que faire?

Il est normal d’avoir des moments d’allant avec plus d’énergie dans la vie, mais parfois cette énergie est trop importante et l’on peut se mettre en danger et ne plus pouvoir suivre le cours habituel de sa vie. On peut aussi démarrer au quart de tour et se brouiller avec tout le monde. L’euphorie ou l’irritabilité peuvent, en effet, parfois dépasser les limites habituelles et devenir ce qu’on appelle un épisode hypomaniaque ou maniaque. C’est caractérisé par une exaltation, une accélération de la pensée, une réduction du sentiment de fatigue, la sensation d’être plein d’énergie et la perte de la capacité à estimer les risques. Même si au début cette exaltation a quelque chose de très agréable, c’est important de la traiter.

Si on laisse se développer cet état, cela peut prendre des proportions importantes et avoir des conséquences graves. C’est pour cela que l’avis d’un médecin psychiatre est recommandé. 

En parler à un proche (membre de la famille, ami), au CPE, à un professeur, à ton médecin généraliste ou à la Maison des adolescents.

RESSOURCES