arrow up

Est-ce que c'est grave d'aller voir un psy?

Temps de lecture : 3 min

Malheureusement, la psychiatrie souffre de nombreuses idées reçues… Une mauvaise presse qui freine les personnes dans l’accès aux soins. Nous allons revenir sur certaines de ces idées reçues.

Il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé
Albert Einstein

On entend souvent dire à une personne qui souffre ou ne va pas bien moralement : « Bouge toi ! » ?

Mais à quelqu’un qui s’est cassé une jambe, lui diriez-vous « bouge toi! » ? Probablement pas, car la personne n’y est pour rien et que ceci nécessite une aide médicale extérieure. Et bien, c’est exactement la même chose quand on souffre de symptômes psychiques.

Mieux vaut consulter pour rien, que laisser évoluer une gêne qui pourrait être efficacement traitée.

En cas de souffrance psychique, il est toujours préférable d’avoir un avis médical psychiatrique.

Les personnes ont souvent la crainte de consulter car elles pensent que cela veut dire « rentrer dans un engrenage » ?

La plupart des personnes qui ont consulté en psychiatrie à un moment de leur vie, n’en ont plus eu besoin par la suite. Le but est de donner à la personne les outils pour continuer au mieux sa vie.

Les personnes ont souvent peur des traitements

Cependant, aller consulter ne veut pas dire qu’il y aura une prescription de médicament.

Il y a d’autres façons de prendre en charge. Et si un médicament est prescrit, c’est qu’il est justifié. Quand une personne a une maladie somatique, du simple mal de tête à l’autre extrême, quand quelqu’un a un cancer, on accepte généralement le traitement médicamenteux. Les traitements pour les maladies psychiques sont évalués pour leurs indications et leur efficacité de la même manière que les traitements pour les maladies somatiques.

La psychiatrie, le psychiatre et les maladies psychiatriques sont souvent stigmatisés, la personne évite donc de consulter par peur du jugement

C’est un vrai problème avec lequel il faut lutter quotidiennement.

Ceci risque de prendre du temps de faire comprendre dans la population générale que la psychiatrie d’aujourd’hui n’a rien à voir avec celle d’il y a 50 ans.

On est au XXIème siècle, tout a évolué, même la psychiatrie ! Sachez que la grande majorité des soins psychiatriques se fait en consultation et ne nécessitent pas d’hospitalisation contrairement à ce que la majorité des gens pense.

RESSOURCES