arrow up

Activité physique

Temps de lecture : 2 min

Les risques du manque d'activité sur le corps sont déjà bien connus. La sédentarité peut être à l'origine de diabète, d'insuffisance cardiaque voire d'infarctus ou encore d'arthrose au niveau des articulations. Mais les risques sur la santé mentale demeurent toutefois aujourd'hui moins familiers.

De nombreuses études scientifiques se sont penchées sur les conséquences du manque d'activité physique sur le cerveau. Les conclusions sont unanimes : le sport permet de réduire le stress, l'anxiété, de gagner une meilleure estime de soi mais aussi de lutter contre la dépression.

L'activité physique, une nécessité

Une pratique sportive régulière amène son lot de bénéfices dans la vie quotidienne, comme une meilleure hygiène de vie ou un meilleur sommeil, qui contribuent à se sentir mieux dans sa peau. 
Rester inactif toute la journée (devant la TV ou l’ordinateur), ce n’est pas bon pour la santé. Au moins 30 minutes d’activité physique par jour sont nécessaires pour être en bonne santé.

Comment y arriver?

  • Aller jouer au foot avec des copains, 
  • Prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, 
  • Aller en cours à pied ou en vélo quand c’est possible,
  • Sortir du métro ou du bus, un station avant son arrêt,
  • Aller à la piscine, en nageant à son rythme, au moins une demi-heure. C’est un bon moyen de faire travailler tous les muscles du corps.
Éviter de n’avoir que des activités dites « sédentaires » (TV, ordinateur, console de jeux…). D’une part, on ne bouge pas trop, mais en plus, ça s’accompagne souvent de grignotage de produits sucrés ou gras et de consommation de boissons sucrées.

RESSOURCES

arrow

Le sommeil à l'adolescence

arrow

Gérer son stress

arrow

Alimentation

arrow

Éviter les consommations de ...

arrow

Activité physique

arrow

En parler!