arrow up

Psychologues, psychiatres, quelles différences?

Temps de lecture : 2 min

Il n'est pas toujours simple de comprendre les différences entre psychiatres, psychologues et psychothérapeutes. Nous vous aidons à mieux comprendre tout ça!

Qui est qui?

Le psychiatre :
Il est médecin, spécialisé dans le diagnostic et la prise en charge des pathologies mentales. Il est le seul des « psys » à prescrire des médicaments et dont les consultations sont remboursées par la sécurité sociale. Il peut également proposer à ses patients de la psychothérapie.

Le psychologue :
Il a validé 5 années universitaires d’études de psychologie (sciences humaines). Il peut avoir plusieurs casquettes en fonction de la spécialité qu’il a choisi lors de ses deux dernières années d’études et de ses formations complémentaires.
Il peut ainsi assurer le soutien des personnes en souffrance psychique au moyen d’entretiens réguliers, individuels ou en groupe, proposer des psychothérapies, et / ou réaliser des évaluations du fonctionnement psychologique.
Au cours de votre parcours de soin, vous pourrez être amené à rencontrer le psychologue spécialisé en neuropsychologie ou neuropsychologue.

Le psychothérapeute :
Il peut être psychologue ou psychiatre. Il est également formé à un type de psychothérapie : cognitive, comportementaliste, systémique ou psychanalytique par exemple.
Mais ce qui complique tout, c'est que tout cela se mélange allègrement. Il y a des psychiatres qui ne sont pas psychothérapeutes (et d'autres qui le sont), des psychothérapeutes qui sont psychiatre (mais pas tous) etc.
Vous avez le droit de demander au soignant que vous allez voir pour être aidé, quel est son diplôme et quelles sont ses formations. Ça n'est pas insultant, c’est même légitime.

Quand aller voir le psy?

Mieux vaut consulter pour rien, que laisser évoluer une gêne qui pourrait être efficacement traitée. En cas de souffrance psychique, il est toujours préférable d’avoir un avis médical psychiatrique. Ceci permettra d’évaluer les symptômes, poser un diagnostic, et éventuellement proposer un traitement.

Mais alors, comment choisir?

Le plus simple est de consulter dans un premier temps un psychiatre. Il évaluera globalement l’état de la personne. C’est lui qui saura vers qui orienter pour la suite de la prise en charge. Il orientera vers un psychothérapeute si besoin d’un soutien spécifique. Si besoin d’un traitement, le psychiatre poursuivra le suivi.
Quel que soit le professionnel consulté, le plus important est la relation qui s’établit avec la personne. Il est primordial de se sentir à l’aise et en confiance.
Et si quelque chose vous dérange, il est essentiel d’en parler avec cette personne.

RESSOURCES